Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des Étoiles & des Fleurs

Trouver le bon Élixir Floral !

Pour déterminer le "bon élixir floral" à prendre, il est fondamental de commencer par être honnête (voire sincère). Il s'agit, en premier lieu, de savoir nommer, avec clarté et lucidité, le mal qui nous affecte. Sans l'exagérer ni le diminuer. de quoi je souffre réellement ? quel nom lui donner ? comment le décrire avec exactitude ?

Au-delà des compréhensions classiques ou habituelles (répétitives) que l'on peut avoir du sujet et/ou de la situation, il faut se demander : quelle en est la cause réelle véritable, profonde ?

Il y a (le plus souvent) deux causes :

  • une "cause (plus) extérieure" : le problème vient d'une situation, d'un événement, d'une personne extérieure, d'un désir déçu (une attente déçue), d'une peur, d'une limite ou croyance entretenue par des échecs…
  • une "cause (plus) intérieure" : le problème a toujours une racine en soi ; un tort ou bien un défaut, ou encore une faiblesse qui à éliminer.

Prenons un exemple de confrontation à une situation de colère, de tension extrême, d'agressivité provenant d'autrui, d'une situation "impossible", blessante.

Il y a trois réactions face à cela :

  • l'autre a un problème puisqu'il est toujours en colère contre moi. Implicitement j'en suis la (pauvre !) victime. Toute la faute est projetée sur l'autre c*$!#... et je ne peux rien y changer. J'ai même plein de "preuves" du mauvais comportement de l'autre envers moi. Et je le raconte avec de nombreux détails à qui veut bien l'entendre ! 
     
  • si l'autre est en colère, c'est que je suis moi-même en colère (plus ou moins inconsciemment bien entendu). Le "miroir" a tendance à être trop simpliste : colère = colère. C'est un raccourci peu ou prou caricatural. Cette attitude peut cacher le refus de se questionner vraiment, en profondeur. De réaliser une introspection réelle. C'est du "faux miroir" ou encore le fait d'endosser une "vraie-fausse" responsabilité.
     
  • la colère de l'autre (qu'il me déverse dessus peu ou prou), j'en suis la cible car il y a un tort, un mal, une faiblesse, une blessure.... en moi qui me pollue. Si cette "colère" me tombe dessus c'est qu'il est l'heure (il est temps pour moi) de me débarrasser du mal en question. Et cela doit être fait séance tenante, car je suis confronté ce jour à la colère, à la situation agressive.
    Mais -derrière ce symptôme (la colère, dans l'exemple)- il y a un Bien, une force, une merveille, une aspiration, une leçon essentielle à ma vie... que je dois libérer, comprendre et ressentir ! Par exemple, ce peut être un défi d'affirmation de soi, ou d'authenticité, ou encore de clarté dans sa parole, ou bien de savoir endurer une situation (sans réagir). À chacun de trouver sa (bonne et vraie) réponse.

Ce Bien -qui est emprisonné et qui veut se libérer maintenant- est important. Il est nécessaire de le nommer, de le dévoiler, de le contempler, de le chérir... pour arriver à le ressentir et à le libérer pleinement de l'inconscient (qui pourrait être vu comme une prison de glace, par exemple). A partir de là il y a moyen de résister au mal qui attaque.

Comment serait-il possible de résister (et de transformer) un mal, une faiblesse, si le Bien n'était pas nommé ni valorisé ? Ce serait illusoire ou (inconsciemment) une attitude autodestructrice (d'auto-sabotage) !

C'est à l'issue de ce type de processus qu'il nous est possible de déterminer -pour soi- le meilleur Élixir Floral à prendre.
Celui-ci sera -obligatoirement- en rapport avec le Bien qui a été pressenti, discerné, perçu.

Un Élixir Floral est un vecteur, un catalyseur merveilleux, offert par la Nature, via le Dr Edward Bach, pour permettre à nos forces de Bien et de Vertu de se révéler, de s'affermir et de s'affirmer dans nos vies, et dans nos relations.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article